Un siècle aura bientôt passé! Vous qui vous apprêtez à célébrer votre mariage, savez-vous que vous êtes les heureuses héritières de ces jeunes femmes qui, il y a un siècle, posèrent bravement les bases de l’amour contemporain?

Il fallut toute la violence de la Grande Guerre pour précipiter l’éclosion de ce qui était en germe à la fin du XIXème siècle et arrivera à maturité dans les années 1960 : l’émancipation progressive des femmes à travers le travail, la mobilité géographique, le refus du mariage arrangé et le rejet de la mode corsetée.

Il fallut aussi du temps. Un siècle de films et de romans témoignent de ce long processus et nous montre comment, le diktat de l’étiquette et des bonnes mœurs perdit son combat contre la volonté de s’aimer librement. Le plus bel exemple selon mon cœur est offert par « l’amant de Lady Chatterley » de DH Lawrence. Ce roman, objet de vives polémiques fut achevé en 1928 mais autorisé à la publication en Angleterre en 1960 seulement! Il raconte comment une femme, heureusement mariée à un riche propriétaire, découvre l’amour vrai et se découvre elle-même à travers la relation qu’elle noue avec le garde-chasse du domaine. Il montre aussi comment aussi l’amour surgit brusquement mais se construit pas à pas par la déconstruction des peurs et des préjugés qui étouffent notre être primaire et joyeux. Les deux films qu’en ont tirés Marc Allegret en 1955 et Pascale Ferran en 2006 sont remarquables de beauté et de modernité. Bande annonce de “Lady Chatterley” de Pascale Ferran, 2006

Cette affirmation de soi, ce désir de bonheur sautent aux yeux dans les magnifiques gravures de mode des années 1920. Elles montrent une femme nouvelle, aux formes naturelles, libre de ses mouvements et de ses attitudes.

Car la mode affiche sans détour le projet de la société qu’elle habille, bien avant que celle-ci ne le réalise.

Marquer les hanches au lieu de la taille, choisir des matières fluides, couper ses cheveux ne sont pas seulement des partis pris esthétiques, mais surtout des actes symboliques forts contre tout ce qui contraignait alors le mouvement, l’activité et la vie des femmes.

Nous retrouvons cette tendance 1920 dans la mode mariage de 2020 qui propose bien des alternatives à la robe et au décor de princesse dont nous rêvions enfant. Beaucoup de femmes désirent d’autres images pour ce jour d’affirmation de leurs choix et de leur amour.

Je n’échappe pas à cette influence. D’autant moins que la gamme mariage de Cinemailles se nourrit de mon travail de création de costumes historiques pour le cinéma. Comment ne pas être subjugué-e par la douceur des lignes, la richesse des motifs et la noblesse des matières que les créateurs et créatrices des années 1920 ont déployé de manière foisonnante pendant cette petite décennie? D’ailleurs, ne suffit-il pas d’une broche judicieusement posée sur notre étole de mariage en mohair en soie (photo ci-contre) pour évoquer le tomber des années folles?

Le voyage dans le temps s’amorce pour apercevoir dans la maille d’aujourd’hui les formes qui nous inspirent de beaux messages : libérons-nous, aimons-nous, marions-nous!

**********

 Pour approfondir :

https://www.lexpress.fr/culture/livre/l-amant-de-lady-chatterley-herbert-lawrence-david_822953.html

La Mode Des Années 1920 En Images, de Charlotte Fiell aux Editions Eyrolles

Pour en savoir plus sur l’étole de mariage en mohair et soie, cliquez ici ou appelez le 06 64 09 50 78.